À la découverte du masque afnor


Divers /

Avec l’évolution rapide de la pandémie du coronavirus, on assiste en France depuis quelques mois une pénurie de masques de protection. Et c’est précisément pour résoudre ce problème que l’Association française de Normalisation (AFNOR) a publié il y a de cela quelques mois un guide gratuit. Ce dernier regroupe quelques points à suivre pour fabriquer et utiliser les masques barrières afin de poursuivre les activités sans risque au quotidien.

Les masques afnor

Pour ceux qui l’ignorent, c’est afnor qui coordonne le processus d’élaboration des normes en France. En termes simples, c’est seulement elle qui peut dire si un masque est de qualité et efficace car, c’est son travail. Le modèle de masque qu’elle vous propose dans son guide peut être nommé un masque anti postillon. Le but est de se protéger contre les projections qui peuvent provenir d’autres personnes.

Cependant, il convient de préciser que les masque afnor ne dispensent pas le fait de respecter les gestes barrières. Ce sont juste des dispositifs supplémentaires pour éviter que le virus ne contamine de plus en plus de personnes. De plus, si vous êtes infecté, ces masques barrières proposées dans le guide afnor ne sont pas pour vous. Pourquoi ? Ils ne sont en rien un dispositif médical. Ils sont plutôt destinés à ceux qui sont sains et qui désirent se protéger de l’environnement et du contact avec les mains.

La fabrication des masques barrières afnor

Pour fabriquer les masques barrières afnor, vous aurez besoin de plusieurs outils. Il vous faut un tissu en coton, des élastiques et une agrafeuse. Cette dernière vous permettra de fixer le tout. Pour connaitre les étapes à suivre pour la fabrication, faites un tour sur le site afnor.

Les masques afnor sont réutilisables ? Oui, c’est possible de les réutiliser. Mais pour cela, il y a quelques conditions à respecter : les laver après 3h d’utilisation à une tempérassions de 60°.